Cellulite

Les informations sur la cruralgie peuvent intéresser des ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

CRURALGIE

Douleur aine, Diabète, Anti-inflammatoire, Guérison, Hernie
Jambe, IRM, Genou, Kiné, Nerf crural, Remède, Exercices

 

 

Cruralgie : Définition

La cruralgie est un dysfonctionnement du nerf fémoral également appelé nerf crural.

Une cruralgie se produit lorsque vous ne pouvez plus déplacer ou sentir toute ou partie de votre jambe parce que le nerf crural est atteint.

Une cruralgie peut se produire après une blessure, une pression prolongée sur le nerf ou suite à des lésions nerveuses, résultat d'une maladie.

Dans la plupart des cas, une cruralgie disparaît sans traitement. Cependant, des médicaments et une thérapie physique peuvent être utilisés si les symptômes d'une cruralgie ne s'améliorent pas.

Cruralgie : Causes

Le nerf crural est l'un des plus grands nerfs de la jambe.

Situé près de l'aine, le nerf crural contrôle les muscles qui aident à redresser la jambe et déplacer les hanches. Le nerf crural permet également de ressentir les choses, les sensations dans la partie inférieure de la jambe et dans l'avant de votre cuisse.

Lorsque le nerf crural est endommagé, il affecte la capacité à marcher et peut causer des problèmes avec des sensations désagréables dans la jambe et au niveau du pied.

Une cruralgie peut être causée par :

  • Un préjudice direct
  • Une pression prolongée sur le nerf crural
  • Un fracture du bassin
  • Une hémorragie ou un saignement dans l'espace derrière l'abdomen (l'espace rétro-péritonéal)
  • Un cathéter placé dans l'artère fémorale lors de certaines interventions chirurgicales
  • Etc.

Le diabète est également une cause fréquente de neuropathie fémorale.

Le diabète peut en effet causer des dommages nerveux généralisés dus aux fluctuations de la glycémie et la tension artérielle. Les lésions nerveuses qui affectent les jambes, les pieds, les orteils, les mains, les bras sont reconnues comme des neuropathies périphériques et la cruralgie fait partie de cette catégorie.

 

 

Cruralgie : Symptômes et signes

Une cruralgie peut entraîner des difficultés à se déplacer. La jambe et le genou peuvent être affaiblis et le malade peut être incapable d'exercer une pression sur la jambe affectée par la cruralgie.

Des sensations anormales dans les jambe, du genou vers l'extrémité des orteils sont généralement typiques d'une cruralgie et notamment :

  • Un engourdissement sur le devant de la cuisse et à l'intérieur de la jambe (le côté qui fait face à l'autre jambe)
  • Des picotements sur le devant de la cuisse et à l'intérieur de la jambe (et aussi dans le bas de la jambe et du pied)
  • Un engourdissement et des picotements sur une partie quelconque de la jambe
  • Une douleur lancinante et sourde dans la région génitale
  • Une faiblesse des membres inférieurs
  • Une difficulté qui s'étend au niveau du genou
  • Etc.

Cruralgie : Complications

Lors d'une cruralgie, une pression prolongée placée sur le nerf crural peut empêcher le sang de circuler dans la zone touchée. La diminution du flux sanguin peut alors entraîner des dommages aux tissus.

Si la lésion nerveuse a été causée par une blessure, il est alors possible que la veine ou l'artère fémorale aient également été endommagés. Cela pourrait causer des saignements internes dangereux.

L'artère fémorale est en effet une très grande artère du corps qui se trouve à proximité du nerf crural. Et lors d'un traumatisme, ils sont souvent blessés ensemble.

Une blessure ou des saignements dans l'artère fémorale peut provoquer une compression du nerf crural et donc une cruralgie.

En outre, parce que le nerf crural fournit les sensations sur une grande partie de la jambe, des blessures peuvent survenir en raison de cette perte de sensation.

 

Cruralgie : Diagnostic

Cruralgie et tests initiaux

Pour diagnostiquer une neuropathie fémorale et sa cause, telle qu'une cruralgie, votre médecin effectuera un examen physique complet et posera des questions sur les blessures récentes ou d'éventuelles interventions chirurgicales, ainsi que des questions sur vos antécédents médicaux.

Afin de rechercher une faiblesse éventuelle, le médecin va tester les muscles spécifiques qui ont leur sensation fournie par le nerf crural.

Ainsi, les réflexes du genou seront par exemple vérifiés et votre médecin vous interrogera sur les changements dans vos sensations situées dans la partie avant de la cuisse et dans la partie médiane de la jambe.

L'objectif de cette évaluation est de déterminer s'il isole l'atteinte du nerf fémoral ou si plus d'un nerf est impliqué.

 

Dans le diagnostic d'une cruralgie, des examens complémentaires peuvent être réalisés tels que :

Cruralgie et conduction nerveuse

Des tests de conduction nerveuse permettent de vérifier la vitesse des impulsions électriques dans les nerfs. Une réponse anormale, comme un temps lent, indique généralement des problèmes.

Cruralgie et EMG

Un Électromyograme (EMG) doit être effectué après le test de conduction nerveuse afin de contrôler le fonctionnement des muscles et des nerfs.

Cet examen enregistre l'activité électrique qui est présente dans vos muscles. L'EMG permettra de déterminer si le muscle réagit de façon appropriée à la stimulation.

Cruralgie et IRM

Une IRM (imagerie par résonance magnétique) peut être utilisée pour rechercher des tumeurs, des excroissances ou d'autres masses dans la région du nerf crural, ce qui pourrait provoquer une compression du nerf et donc une cruralgie.

 

 

Cruralgie : Traitement

La première étape dans le traitement d'une cruralgie est de déterminer la cause ou la maladie sous-jacente à la cruralgie.

Si la compression du nerf est la cause, le but sera de soulager la compression.

Parfois lors de blessures légères, telles qu'une compression légère ou une blessure extensible, la cruralgie peut se résoudre spontanément.

Médicaments

Pour traiter une cruralgie, des injections de corticostéroïdes dans la jambe afin de réduire l'inflammation, est parfois prescrite par le médecin. Ce genre d'injection permet également de réduire l'enflure résultant également de la cruralgie.

Cruralgie et thérapie

La physiothérapie peut aider à renforcer la force des muscles des jambes.

Un kinésithérapeute vous fera faire plusieurs exercices pour renforcer et étirer vos muscles. Une thérapie physique peut réduire la douleur et vous aider à retrouver votre mobilité.

Vous pourriez avoir également besoin d'utiliser un appareil orthopédique, comme un corset pour vous aider à marcher. Habituellement, une attelle au genou est utilisée pour prévenir certains problème de stabilité ou de mouvement.

Selon la gravité de la cruralgie, vous pourriez aussi avoir besoin d'ergothérapie. Ce type de thérapie peut vous aider à apprendre à réaliser certaines activités quotidiennes.

Opération chirurgicale

Votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale dans certains cas de cruralgie. Rapprochez-vous de votre médecin et posez-lui des questions s'il aborde cette option de guérison.

 

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la cruralgie.

 

Cruralgie : Forum et témoignages

Votre expérience sur la cruralgie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Vous pouvez également voter pour cet article :

(57 votes, moyenne 3.84 sur 5)
CRURALGIE - Définition, Diagnostic, Traitement, Causes, Symptômes, Signes, Complication. Douleur aine, Diabète, Anti-inflammatoire, Guérison, Hernie. Jambe, IRM, Genou, Kiné, Nerf crural, Remède, Exercices. FORUM 3.84 sur 51 basé sur 57 votants.

Commentaires   

 
+1 #1 christo 14-03-2014 16:30
j'ai effectivement eu des injections de corticoides pour calmer la douleur de la cruralgie et ca fonctionne bien
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir